INFOTEL VOUS REMERCIE POUR VOTRE CANDIDATURE

Un chargé de recrutement prendra contact avec vous prochainement.

« Le jazzband, une école de management »

Le jazzband une ecole de management

« Le jazzband, une école de management » par Guillaume LETROU

 

Les 23 et 24 novembre derniers, nous étions partenaires de l’Agile Tour de Rennes. A l’occasion de cette 10ème édition, notre directeur des opérations pour les régions Ouest et Sud-Ouest est intervenu pour présenter sa conférence : « Le jazzband, une école de management ». Une autre vision de l’agilité où management, jazz et agile sont étroitement liés… Découvrez son interview !

 

Guillaume, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Dans les technologies de l’information depuis 20 ans, du développement à la direction de projets et au conseil, en France et à l’international, je suis aussi un convaincu des méthodes agiles depuis 2010, un musicien amateur et un féru de Jazz depuis mes 15 ans.

 

Ton poste et tes missions chez Infotel ?

J’ai en charge la direction des opérations des régions Ouest et Sud Est, c’est-à-dire la gouvernance complète des opérations à engagement de résultat (CdS, TMA, Forfait, TRA, Conseil, …) :

  • Avant-vente
  • Mise en œuvre opérationnel : Build et Run
  • Support technique et méthodologique
  • Assurance qualité

 

Des passions en dehors de ton métier ?

De nombreuses, mais la musique évidemment ! De toute sorte, à écouter ou jouer, essentiel.

 

Selon toi, quelle est la place de l’Agile et ses enjeux dans les problématiques actuelles des entreprises ?

Incontournable, car les entreprises n’ont plus le choix.

Les chiffres (Standish Group par exemple) démontrent que le taux de succès des projets agiles est 4 fois supérieur aux projets waterfall. D’ailleurs, poussés par la digitalisation, tous nos clients basculent progressivement en agile, au départ en mode projet, ensuite plus largement dans leur organisation.

L’enjeu pour les entreprises aujourd’hui est de savoir comment se transformer et déployer l’agilité au sein de leurs organisations. L’impact humain dans ces transformations est crucial et la mise à l’échelle fait encore peur.

 

Revenons-en au Jazz. Lors de l’Agile Tour de Rennes, tu as présenté une conférence dont le titre est « Le Jazzband, une école de management » et dans laquelle tu crées un lien étroit entre Agile, Jazz et fonction managériales. Peux-tu nous expliquer cela ?

Tout est dans le Jazz ! Agilité, leadership, innovation, responsabilisation, excellence technique, développement des compétences, feedback, respect…

Pour bien comprendre, je fais un petit rappel des principes du Jazz pour les non-initiés puis j’explique les ressorts qui permettent aux jazzmen de s’adapter et d’innover tous les jours en conservant intact plaisir et culture de l’excellence.

C’est une véritable école pour les managers actuels car le jazz est une autre façon de penser la musique. Et la transformation digitale des entreprises impose une nouvelle façon de penser le management qui développe innovation et capacité d’adaptation.

 

Par exemple ?

Par exemple l’innovation souhaitée par toutes les entreprises. Improviser ne s’improvise pas en Jazz. L’innovation non plus : il faut un environnement, du travail, et créer une culture. Et le Jazz a beaucoup à nous apprendre à ce sujet.

 

La mise en application de cette vision sur le terrain se fait-elle naturellement ?

Oui, aujourd’hui les manager sont inquiets des changements de leur métier, ils se posent des questions sur leur nouveau rôle ou sont un peu perdus dans leur nouvelle organisation. J’essaye de les aider à changer de paradigme sur ces questions avec des métaphores simples et naturelles dans le cadre du jazz.