INFOTEL VOUS REMERCIE POUR VOTRE CANDIDATURE

Un chargé de recrutement prendra contact avec vous prochainement.

[DÉCRYPTAGE] TOUT SUR L’UX

Tout sur l'UX

Contexte & Convictions

La chimie de l’UX
L’User eXperience est le premier garant du succès d’une application, en s’assurant que cette dernière soit facile à utiliser et donc à adopter. Le projet se doit d’être ergonomique, utile, logique, désirable, accessible (notamment aux personnes malvoyantes, par exemple) et d’apporter de la valeur à ses utilisateurs.

L’UX en quelques chiffres

Les risques d’une mauvaise expérience utilisateur

  • 88% des utilisateurs préfèrent ne pas retourner sur un site sur lequel ils ont eu une mauvaise expérience utilisateur
  • 40% des utilisateurs quittent un site lorsque celui-ci met plus de 3 secondes à s’ouvrir
  • 85% des utilisateurs estiment qu’un site devrait être aussi bien sur mobile que tablette et ordinateur (avec les mêmes fonctionnalités)
  • 70% des petites entreprises ne mettent pas assez clairement en avant les boutons call to action

L’expérience utilisateur doit être mise en avant lors de vos projets

  • 5 utilisateurs suffisent à identifier 85% des problèmes d’UX lors des tests (selon Nielsen)
  • -50% : le gain de temps réalisé sur le développement de votre projet, grâce à l’UX
  • 84% des sociétés déclarent que l’expérience utilisateur est un enjeu stratégique
  • 48% des utilisateurs estiment que le design du site web d’un business est le premier facteur de sa crédibilité et de son image de marque
  • 90% des utilisateurs alternent régulièrement entre deux et trois écrans (mobile, tablette, PC)

Pourquoi l’UX est-elle stratégique ?

Les bénéfices d’une bonne expérience utilisateur

Chiffres clefs UX

5 observations

  1. L’amélioration de l’expérience utilisateur commence par l’observation desdits utilisateurs : réalisation de sondages et d’ateliers afin d’identifier les aménagements nécessaires.
  2. L’expérience utilisateur doit faire partie intégrante des processus internes. Il faut définir et généraliser les meilleures pratiques pour vos applications et service.
  3. Le développement agile est un vecteur de réussite : nous avons observé un meilleur taux de réussite que les méthodes traditionnelles (42% contre 12%) ainsi qu’une meilleure gestion des délais, des équipes plus motivées et efficaces, et une réduction des risques. De plus, les méthodes agiles ont prouvé ne pas coûter plus cher et être plus rentables.
  4. Le développement agile favorise une bonne expérience utilisateur, notamment en permettant de se concentrer sur des fonctionnalités spécifiques et en favorisant l’itération des tests utilisateurs au fil des sprints. De plus, le développement agile favorise l’ajout de nouvelles fonctions et leurs éventuels aménagements au fil des tests.
  5. L’UX, c’est tout simplement un peu de bon sens pour un maximum de retour sur investissements. Identifier les points bloquants et les frustrations de vos utilisateurs, adapter les best practices et donner envie d’utiliser un site, une application ou un service.

Notre conviction : UX FIRST !

Une conception centrée sur l’humain est la clé du succès d’une application.

Personae UX designer

En plaçant l’humain au centre de la conception des interfaces et services, vous optimisez l’expérience utilisateur afin de garantir la facilité d’utilisation de l’application et un meilleur retour sur investissement.

Cela peut se traduire par un meilleur taux d’engagement ou de conversion, de meilleures ventes ou un gain de productivité côté métiers.

C’est pourquoi OAIO, l’Agence Conseil, Agile & Innovation du groupe Infotel place l’expérience utilisateur comme sa première priorité.

Aller plus loin que l’User eXperience : penser Human eXperience

Une bonne expérience utilisateur ne se limite pas à une interface utilisateur. Il est important de comprendre :

  • Pourquoi l’utilisateur a besoin de cet outil/service
  • Quels sont les devices qui l’entourent
  • Quand a-t-il besoin de telle information

Il est nécessaire de définir quels sont vos utilisateurs, quel est leur parcours utilisateur en amont et en aval de l’utilisation de votre produit.

Nous mettons en avant l’empathie, le bien-être, la satisfaction et la joie pour garantir la meilleure HX.

Prise en compte des différentes parties prenantes

La conception d’une application, d’un site ou d’un service doit être plus « human-centric » que « user-centric » :

  • Les UX designers doivent travailler avec les développeurs afin de trouver les meilleures solutions techniques et faciliter leur travail, favorisant une meilleure qualité produit.
  • Organiser des ateliers avec les différentes parties prenantes impliquées dans le projet, ceci afin de garantir l’engagement de chacun et une vision commune.
  • Placer l’Homme au centre de la réflexion et ne pas négliger les utilisateurs « cachés » (back office, assistants devant traiter les imports/exports, …).

Accompagner l’utilisateur durablement

Nous avons la conviction qu’une bonne UX et HX se mesure et s’étudie sur tout le parcours utilisateur.

  • Réaliser des sondages et des tests utilisateurs tout au long du projet, et analyser pour mesurer les résultats et justifier les conclusions qui en découlent.
  • Déterminer les différents touch points pour capter un client/utilisateur et définir le meilleur moment pour revenir vers lui.

Ces pratiques permettent une meilleure fidélisation des utilisateurs, en leur procurant le sentiment d’un traitement personnalisé.

L’UX agile

Les méthodes de conception classiques (cycle en V & en waterfall) engendrent trop souvent des produits décorrélés des besoins utilisateurs, avec une ergonomie perfectible, des dépassements de coûts et délais.

Pour pallier cela, il faut impliquer le client et les utilisateurs finaux dans la conception d’applications pour ainsi obtenir la meilleure UX possible tout au long du workflow du projet.

En intégrant l’agilité dans la transformation digitale de l’entreprise, celle-ci gagne en réactivité, en qualité et devient garante d’une UX optimale.

UX Agile

L’UX au cœur du défi de la mobilité

La mobilité, une question d’usage avant tout

Prérequis

L'UX au coeur de la mobilité

D’un point de vue technique ou technologique, la mobilité doit faire face à différentes problématiques concernant :

  • Les devices : PC – Tablettes – Smartphones
  • La performance et l’ergonomie
  • La sécurité
  • La connectivité : Wifi – 4G – …

Actuellement, il existe 3 types de plateformes techniques servant de support à la mobilité…

La mobilité

… mais quelles sont les incidences de ces plateformes et des différents formats (devices) sur l’UX ?

Lorsque l’on parle de mobilité, nous nous retrouvons face à la diversité des tailles & résolutions d’écran et à la façon dont l’utilisateur interagit avec (tactile, souris).

Il est alors nécessaire d’avoir en tête des éléments de base comme :

  • Un smartphone se tient à une main en mode portrait et l’interaction se fait naturellement avec le pouce de cette main (Gaucher ? Droitier ?)
  • Une tablette se tient le plus souvent en mode paysage et l’on interagit avec de ses deux mains
  • La taille des polices est inversement proportionnelle à celle de l’écran
  • L’usage est impacté par les applications populaires (positions des menus, gestes associés au scroll, couleur d’un bouton, …)

« L’UI/UX Design n’est pas de l’art, c’est une méthodologie de résolution de problèmes centrée utilisateur »

Pour aller plus loin : UX/UI, en quoi ça consiste ?