Centre de service Java/JEE

Centre de service Java/JEE

LogoBanqueDeFrance

Depuis 2009, Infotel gère le développement et la maintenance d’applications Java/JEE au cœur du système d’information de la Banque de France. En choisissant une organisation de maintenance et de développement en centre de services, la Direction Informatique souhaite :

  • Disposer d’une structure capable d’absorber les variations de charge dans le temps et traiter des évolutions urgentes en mutualisant les ressources affectées sur d’autres maintenances autour des charges induites par les évolutions demandées. Un lissage des pics et les creux de charge est attendu.
  • Pouvoir intégrer de nouvelles applications en maintenance dans la structure, et avoir la possibilité de gérer de manière mutualisée la maintenance d’applications ne présentant pas un volume d’activité suffisant pour justifier des opérations de TMA unitaires.
  • Anticiper, le cas échéant, soit des augmentations, soit des diminutions de ressources internes sur des travaux de conception, de spécification, ou de réalisation en les confiant au cas par cas au centre de service.

Volumétrie et environnement technique Banque Finance- BDFPour répondre au mieux aux attentes de la Banque de France, Infotel intervient sur les aspects suivants :

  • Le pilotage, le suivi et la maintenance récurrente (maintenance corrective, assistance et support) des 4 applications confiées initialement au Centre de Service.
  • La maintenance évolutive des applications existantes et le développement d’applications nouvelles.
  • La maintenance et le support des nouvelles applications développées dans le cadre de la tranche 2.
  • Mutualisation des ressources entre applications,
  • Utilisation d’abaques de réalisation/maintenance JEE,
  • Relation durable : qualité, proximité, écoute
  • Qualité de service mesurée à travers des indicateurs et des enquêtes de satisfaction client
  • Continuité de service : gestion des back up en binôme ou par équipe de 3
  • Maitrise des engagements, des délais et des coûts depuis le lancement